Les cinq coups de main en faveur du moineau domestique

Le constat et la prise de conscience du déclin du moineau domestique étant fait, passons maintenant à l’action ! Agir en faveur des moineaux domestiques, c’est protéger, renforcer et améliorer les conditions de vie des dernières poches de survie.

1. Installer des mangeoires

Lorsque les temps sont durs (été comme hiver), le nourrissage (fait de manière appropriée) peut s’avérer être une petite contribution pour les oiseaux. Faites-vous plaisir, installez une mangeoire, faites de belles observations et participez à la cartographie des Moineaux domestiques.

2. Planter

Les espaces végétalisés reconnus, défendus, améliorés ou recréés, présentant une richesse en variétés de milieux et en biodiversité, sont nettement plus utiles aux oiseaux et aux habitants de nos villes qu’une simple mangeoire accrochée à la branche d’un arbre.

3. Placer des nichoirs

Les nichoirs font office d’abris quand les conditions météos sont défavorables.

Ils offrent aussi des possibilités de nidification supplémentaires dans nos milieux urbains appauvris en cavités. Faites-vous plaisir, installez un nichoir et participez à la cartographie des moineaux domestiques.

4. Adapter le bâti

Adapter le bâti offre une solution plus structurelle et durable que le placement de nichoirs. 

Comment faire ? 

  • Aménager un accès sur mesure aux trous de boulin. 
  • Créer des cavités à l’intérieur des corniches.
  • Intégrer des nichoirs en toiture, en façade.

5. Installer un poulailler

Les moineaux domestiques apprécient la compagnie des poules. Dans un poulailler, les moineaux 

  • Trouvent des plumes pour faire leur nid ;
  • Picorent des graines pour se nourrir :
  • Profitent de l’eau des poules pour boire ou prendre un bain ;
  • Trouvent de quoi prendre des bains de poussière pour entretenir leur plumage.