Pourquoi s’intéresser au Moineau domestique en particulier ?

1. Parce que le moineau domestique n’est présent que là où l’homme est présent et qu’il dépend de lui pour vivre

Le Moineau domestique s’est rapproché de l’homme il y a plusieurs milliers d’années, au Néolithique, lors du développement de l’agriculture et de la sédentarisation humaine. Depuis, le patrimoine génétique du Passer domesticus n’a cessé de s’adapter au fil de l’évolution des pratiques d’agriculture et d’un processus d’urbanisation grandissant. En nichant dans des cavités trouvées dans les maisons et autres constructions humaines et en se nourrissant de grains issus des cultures, il est devenu totalement dépendant de la présence humaine, au point que lorsque l’homme quitte un lieu (abandon d’un village par exemple), le moineau finit également par en disparaître. Contrairement à certaines espèces d’oiseaux qui sont capables de vivre dans de grands parcs, des bois ou des forêts  (mésanges,  rouge-gorges), le Moineau domestique ne vit que dans les villes et les villages, à proximité de l’homme. Ainsi, on qualifie le Moineau domestique d’espèce commensale « obligée ».

2. Parce que le moineau domestique est dépendant du cadre bâti par les hommes pour nicher

Le Moineau domestique s’est rapproché de l’homme il y a plusieurs milliers d’années, au Néolithique, lors du développement de l’agriculture et de la sédentarisation humaine. Depuis, le patrimoine génétique du Passer domesticus n’a cessé de s’adapter au fil de l’évolution des pratiques d’agriculture et d’un processus d’urbanisation grandissant. En nichant dans des cavités trouvées dans les maisons et autres constructions humaines et en se nourrissant de grains issus des cultures, il est devenu totalement dépendant de la présence humaine, au point que lorsque l’homme quitte un lieu (abandon d’un village par exemple), le moineau finit également par en disparaître. Contrairement à certaines espèces d’oiseaux qui sont capables de vivre dans de grands parcs, des bois ou des forêts  (mésanges,  rouge-gorges), le Moineau domestique ne vit que dans les villes et les villages, à proximité de l’homme. Ainsi, on qualifie le Moineau domestique d’espèce commensale « obligée ».

Source : Natagora – Aves : Paquet A., Weiserbs A. 2017

  • Un oiseau lié à la présence des maisons – Domus, huis, house, Haus – Les mots « domestique » et « domesticus » trouvent leur racine dans le mot latin « domus », qui signifie « maison ». Sans surprise, les noms communs et scientifiques de l’espèce soulignent l’attachement du moineau à nos maisons. Le moineau domestique se nomme Huismus en néerlandais, Haussperling en allemand et House sparrow en anglais.

3. Parce que le moineau domestique est l’une des espèces aviaires dont le déclin est le plus marqué en Région bruxelloise

Les mots « domestique » et « domesticus » trouvent leur racine dans le mot latin « domus », qui signifie « maison ». Sans surprise, les noms communs et scientifiques de l’espèce soulignent l’attachement du moineau à nos maisons. Le moineau domestique se nomme Huismus en néerlandais, Haussperling en allemand et House sparrow en anglais.

Le moineau domestique a toujours été considéré comme un oiseau extrêmement commun. Il a de ce fait rarement fait l’objet d’étude et de recensement par la communauté scientifique.

Source : Natagora – Aves : Paquet A., Weiserbs A. 2017

4. Parce qu’en prenant soin des moineaux domestiques, on agit favorablement sur l’environnement dans son ensemble

Le moineau domestique est ce qu’on appelle en langage profane « une espèce parapluie ». En le protégeant, en soignant son environnement, toute une série d’autres espèces animales et végétales seront favorablement impactées.

À travers les 5 coups de main en faveur des Moineaux, c’est aussi notre qualité de vie qui s’améliore.

5. Parce que le moineau domestique est symbole d’enchantement et de liberté

Les pépiements, les espiègleries, les poursuites incessantes, les bains d’eau et de poussière, quel remue-ménage bien sympathique ! Rarement domestiqué et symbole de liberté, le moineau est associé à une époque heureuse. Autrefois, nos grands-parents les observaient avec leurs petits-enfants, ils étaient sources de rires et d’enchantements. Qui n’a jamais vu des moineaux sautiller au sol, nullement farouches, à la recherche de nourriture sur les terrasses des cafés ? Qui n’a pas tenté de les faire venir manger dans la main ? Qui dans nos villes et villages n’a jamais entendu leur pépiement si charmant à l’oreille ?

 Tintin | Wiki Tintin | Fandom

Selon les régions, le moineau domestique est aussi appelé Pierrot, mouchon, moucheron, Mohon ou encore déw-déw. Toutes ces appellations montrent bien combien les moineaux bénéficient toujours d’un énorme capital sympathie.
Envie de mieux connaître le moineau domestique ? Inscrivez-vous à notre formation !